Write For Us

«C’était inespéré» : l'apprenti boulanger guinéen menacé d’expulsion régularisé

Loading...
Google Rank
24 Views
Published
Quatre jours après sa régularisation, le jeune Guinéen Laye Fodé Traoré a pu reprendre son poste d’apprenti dans la boulangerie « La huche à pains », à Besançon (Doubs). Il y a dix jours, son maître d’apprentissage, Stéphane Ravacley, avait entamé une grève de la faim pour protester contre l’expulsion du jeune homme de 18 ans.
« C’est le premier jour du reste de sa vie. C’était inespéré. J’étais là à 3 heures du matin pour le recevoir, normal. Ça s’est fait dans la joie forcément. », a précisé le boulanger, après avoir appris que son apprenti avait finalement obtenu son titre de séjour en France, après une forte mobilisation collective.
« Ce combat qu’il a mené, ça n’a pas été facile mais on a gagné tous ensemble, tous ceux qui nous ont soutenus, pas que moi et mon patron, mais tous ceux qui nous ont soutenus », a réagi le jeune homme, qui a aussitôt pu reprendre son apprentissage dans la boulangerie. Pris en charge en France en tant que mineur isolé, Laye Fodé Traoré n’avait pas obtenu de titre de séjour en France à sa majorité, la préfecture considérant que ses papiers d’identité n’étaient pas authentiques.
Mais leur validation récente par l’ambassade de Guinée et la pétition en sa faveur, qui a recueilli plus de 240 000 signatures et le soutient de personnalités de la culture, ont conduit la préfecture à revoir sa position, selon Stéphane Ravacley. Le boulanger entend désormais embaucher le jeune homme.
Category
Europe
Tags
apprenti, laye, boulangerie
Sign in or sign up to post comments.
Be the first to comment